Des outils de travail simples et gratuits

Récemment, j’ai voulu créer un contenu gratuit pour me faire connaître et parler de ce que j’avais à offrir à mes clients potentiels : vous, les entrepreneurs et travailleurs autonomes. Sans trop réfléchir, j’ai regardé les quelques ebooks que j’avais téléchargés et je me suis mise au travail pour créer le mien. « Ça doit pas être si compliqué, tout le monde en a un! » Eh bien, après 3 semaines de chaos total et de frustrations répétées à vouloir faire comme les autres, j’ai finalement compris que (cordonnier mal chaussé) j’avais complètement passé à côté de la base : commencer par me poser les bonnes questions. Quelle était mon intention première en créant ce contenu? Quel était mon objectif et qu’est-ce qui était le plus important, pour moi, dans tout ça?

Comme le titre l’indique bien maintenant, mon intention première, c’était de vous aider à Prendre le contrôle et désencombrer. Mon objectif était de me faire connaître en partageant mon savoir et le plus important, c’était de rester moi-même. J’avais une peur bleue que le résultat ne me ressemble pas. Puisqu’il s’agissait, en quelque sorte, de mon coming out officiel d’entrepreneur, j’avais surtout pas envie de partir en jouant une game et de devoir tenir un personnage. Encore moins, qu’on m’aime et me suive pour ce que je ne suis pas.

À travers mon long processus de prise de conscience (parce que ça été laborieux quand même), c’est devenu une liste et puis, j’ai réalisé qu’au lieu de chercher la forme que mon contenu allait avoir, j’avais juste à me mettre au travail.

Créer quelque chose, ce n’est pas rien : c’est un art! La pire erreur, c’est de s’imposer des barrières dès le départ : vous savez les maudits il faut que…

Pour moi, tout à changé par le simple fait d’utiliser un programme de base que je connaissais. Là était la différence entre mettre mon attention sur la forme en utilisant le mauvais logiciel et me concentrer sur le contenu avec le bon logiciel.

Voici donc les 4 outils simples et gratuits que j’ai utilisés pour créer mon guide.

1. Avant la création de mon contenu, j’ai utilisé Google form pour faire un sondage client et savoir s’il y avait un réel besoin à combler par mes connaissances/compétences, ou si c’était juste une histoire que je me racontais dans ma tête. Bref, Google form c’est pour récolter l’opinion des gens par des questionnaires ultra simples d’utilisation et faciles à créer en un rien de temps.

2. Ensuite, j’ai fait aller mes doigts sur les touches du clavier et j’ai tout balancé dans Pages (Word pour ceux qui utilisent Windows). BAM : on garroche les idées, ensuite on fait le tri et on met de l’ordre dans tout ça. C’est franchement, à mon avis, le meilleur logiciel de mise en page et de mise en forme pour le texte parce qu’il est simple et que les possibilités sont infinies ou presque.

Ce qu’il y a d’extraordinaire avec ce logiciel, c’est lorsqu’on crée un nouveau document, plutôt que de sélectionner le modèle vierge en ignorant les possibilités qu’offre la colonne de gauche, on peut choisir ou  s’inspirer des modèles de mise en page déjà tout prêts pour nous. C’est tu pas merveilleux ça? Non, mais quelqu’un a pensé à intégrer des modèles dans un logiciel gratuit que nous possédons presque tous sur nos ordinateurs, pourquoi se compliquer la vie à chercher des solutions payantes ailleurs?

D’ailleurs, c’est une mine d’or de modèles précieux pour un entrepreneur qui débute dans la gestion de son entreprise. On peut les personnaliser comme on veut alors, je vous en prie, avant de vous précipiter dans les solutions coûteuses, servez-vous de ce que vous avez déjà sans frais. N.B. : même chose pour le fameux tableur un peu mal-aimé et incompris pour ces nombreuses fonctions : Excel. Encore là, beaucoup de modèles intégrés peuvent être très utiles pour conserver et gérer vos informations/données comme les listes de clients et la comptabilité.

3. Canva est clairement l’outil gratuit par excellence pour créer facilement de beaux montages visuels. Encore une fois, un inventaire de modèles sont offerts et l’interface est très user friendly. Au début, j’avais utilisé un modèle de ebook proposé par cette plateforme, mais je me suis vite rendu compte que Canva est super pour le design de base, mais pour la délicatesse et la précision d’une mise en forme plus poussée, c’est moins évident (avec la version gratuite en tout cas).

4. J’ai cherché toutes mes images sur Pixabay, une banque d’images gratuites et libres de droits. Parfois, il faut un peu de patience pour trouver exactement ce qu’on cherche, mais quand même, il y a beaucoup de choix.

Alors voilà, c’est ma recette gagnante pour la création de mon guide dont je suis particulièrement fière parce qu’il me ressemble et que j’ai respecté mes intentions et mes objectifs en me facilitant le processus par des outils simples et gratuits.

Ah oui! Une autre chose qui a vraiment été bénéfique pour moi, c’est de me fixer une date butoir. J’avais un objectif précis bien écrit dans mon agenda et j’avais décidé que je ne pouvais pas ne pas l’accomplir.

Un dernier truc, je vous partage mon ingrédient secret (parce que ça fait partie de se donner envie de faire les choses) si ça vous dit de l’essayer, mais je vous met en garde : on devient rapidement accro! Les jus DOSE. Je les ai découverts il y a à peine quelques semaines alors que je jasais avec ma belle-mère du fait que je voulais faire mes propres jus et elle m’a rappelé l’existence de cette entreprise. Durant mon expérience de création, où j’étais littéralement scotchée à mon ordi, ces jus sont devenus mes meilleurs alliés pour conserver mon énergie, ma concentration et ma motivation. Je précise que je n’ai reçu aucune rémunération pour vous parler de mon amour du produit. Je suis juste une fière fan finie depuis que je me suis abonnée et que je reçois ma petite boîte glacière toutes les deux semaines directement chez moi! 😀

Sur ce, pour passer à l’action : commencez SIMPLEMENT.

A+

Sabrina Daoust

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page